Présentation de l’Observatoire

Qu’est-ce que l’observatoire Algérien de la femme?

L’Observatoire Algérien de la Femme est une instance consultative nationale sous
l’égide de l’Académie de la Société Civile Algérienne (ASCA) agréée sous le
N°16 en date du 13 Septembre 2003 par les services du ministère de l’intérieur et
des collectivités locales. Il est donc soumis aux dispositions prévues par les textes
fondamentaux et le statut.
Il se veut être un espace de convergence, de discussion et de collaboration
de l’ensemble des institutions et organisations qui activent autour de la
problématique féminine et familiale à l’échelle nationale et tend à créer des
passerelles avec ses semblables au-delà des frontières du pays en vue d’un échange
d’expériences et de points de vues et aussi dans un souci d’enrichissement mutuel.

L’ensemble des membres de l’OAF obéissent strictement au cadre réglementaire
et organique en vigueur ainsi qu’aux différentes dispositions de référence de
l’Académie.

L’Observatoire Algérien de la Femme est présidé par Mme Djafri Djadi Chaia,
sagefemme, conseillère en planification familiale et journaliste à la Radio
algérienne. Pour Mme Djafri, ce nouvel organisme constitue le « cadre idéal » où
devraient se promouvoir et se développer les principes du dialogue, de concertation
et du partenariat entre les différentes organisations de la société civile.
Le bureau national est constitué de neufs membres venant d’horizons divers.
Il veille à tenir l’Observatoire ouvert à toutes les bonnes volontés désireuses
d’apporter une contribution constructive à son projet.
Plusieurs bureaux de wilaya ont déjà vu le jour à travers le territoire national.

Chaque fois, l’engouement des femmes à rejoindre l’observatoire est palpable
et elles ne manquent pas de manifester leur entière disponibilité à accomplir
leurs missions dans les meilleurs conditions et de façon toujours bénévole ;

.

Quel sont ses objectifs ?

L’Observatoire Algérien de la Femme s’est fixé des objectifs qui s’articulent
autour d’une problématique de genre triangulaire ayant pour objet la femme, la
famille et l’enfant avec pour objectif général la promotion de la place de la femme
et de l’enfant dans la société et leur protection des fléaux sociaux. Différents
objectifs spécifiques sont donc à atteindre, dont :

• Proposer des lois pour la protection de la femme, travailler à l’application
des textes déjà existants dans ce domaine
• Former et informer les femmes sur les moyens d’améliorer leur santé et
leurs conditions de vie
Vitaliser le rôle de la femme pour l’émergence d’une société civile

effective et équilibrée.
• Réhabiliter et valoriser l’apport de la femme dans l’élaboration et la prise
de décision au niveau sociétal.
• Impliquer la composante féminine dans la gestion et la résolution des
tensions sociales.
• Faire entendre la voix de la femme Algérienne et mettre en place de
schémas à même de lutter contre les injustices et maux sociaux.
• Institutionnaliser le débat dans la société en générale et celui en rapport
avec la femme et l’enfant en particulier.
• Dépasser les dichotomies psychologiques et culturelles entre les
différentes composantes de la société, en particulier celle ayant pour
terreau les comportements existes.
• Mettre en exergue et valoriser les contributions intellectuelles et les
réalisations socio-économiques de la femme Algérienne.
• Créer des passerelles de communication et de coopération entre la femme
Algérienne et le monde extérieur notamment la communauté Algérienne à
l’étranger.
• Promouvoir les droits des femmes dans la sphère de la maternité
• Faire de la protection de l’enfant et de sa promotion le prolongement
naturel incontournable des actions de l’OAF.
• Promouvoir le droit des enfants à l’éducation, la formation et aux loisirs,
• Lutter contre l’emploi des enfants et leur exploitation dans le monde du travail.
• Mettre en place une stratégie de soutien aux familles ayant perdu leur
soutien

Moyens et outils :

L’Observatoire Algérien de la Femme élabore un calendrier de travail annuel
faisant appel à différents outils de communication sociale : colloques, séminaires
conférences, émissions de radio, émissions de télé et journées pédagogiques qui
se tiennent sur différentes wilaya du territoire algérien. Un bulletin bimensuel est
diffusé au travers des différents bureaux de l’observatoire.

L’O.A.F. Depuis sa création et conformément aux textes fondamentaux et au statut
qui le régissent, a pu ouvrir des bureaux au niveau de plusieurs wilaya d’Algérie.

Direction nationale de l’observatoire :

*Mme Djafri Chaia Présidente

*Mme Belgroune Lila
*Melle Fekrache Samira
*Mme Chaker Sabiha
*Mme Lounadi F Zohra
*Mme Aissani Malika
*Mme Baki Fadila
*Dr Oulmane Soumia
*Mme Allout Dalila

De nombreux collaboratrices et collaborateurs apportent leur soutien, leur
expertise et leur aide pour le bon déroulement des opérations menées par
l’O.A.F. Toutes les bonnes volontés et les idées constructives sont les
bienvenues

Siège social : Rue Mahieddine Mohamed – Zeralda- Alger

N° téléphone: 0555 237 993   ou   06 650 63 650