«

oct
25

La caravane de l’Observatoire

« Tous ensemble contre la polyarthrite rhumatoïde »

C’est là le slogan de la caravane menée par l’Observatoire Algérien de la Femme pour procéder à une campagne de sensibilisation sur cette pathologie qui touche majoritairement les femmes et qui peut évoluer vers des formes particulièrement invalidantes.

Rassemblement pour le départ

La caravane, composée d’une trentaine d’intervenants, a quitté Alger le vendredi 19 octobre pour se rendre à Oran en faisant escale à Chlef et Relizane. La ville de Blida a été visitée au retour. Près de six milles dépliants ont été distribués  A Oran, une journée d’étude a eu lieu au Palais des congrès et dès l’allocution de bienvenue, Madame Djafri Chaia a tenu à souligner la nécessité  et l’urgence de procéder à des campagnes d’information et de sensibilisation sur ce type de maladies qui, lorsqu’elles atteignent la femme (et c’est malheureusement souvent le cas) les répercutions sont majorées du fait des rôles multiples joués par celle-ci au sein des différents groupes sociaux auxquels elle appartient et dans lesquels elle est actrice.

De gauche à droite: Dr Djebbar, Pr. Benzaoui, Mme Djafri, Mme Belgroune

La rencontre a permis au Professeur Benzaoui ainsi qu’au docteur Djebbar, tous deux spécialistes en rhumatologie, de s’exprimer longuement sur cette maladie et sur les possibilités thérapeutiques. Ils ont notamment mis l’accent sur la nécessité d’un traitement spécifique aussi précoce que possible, meilleur garant de rémissions prolongées et de qualité. Un débat riche et intense s’en est suivi en particulier lorsque le volet des nouvelles thérapeutiques a été abordé.

Pour sa part, le docteur Oulmane Somia, également sociologue, a présenté une communication intitulée Maladies chroniques invalidantes et vie sociale. Il n’était plus question de pathologie à proprement parler mais bien des représentations qui en sont faites et des répercutions sociales que ce type de pathologies peut avoir sur les différents volets de la vie d’un patient, d’autant que l’accompagnement extra-médical reste lourdement insuffisant et gagnerait donc à être pris en considération.

La caravane doit reprendre al route dans quelques semaines pour faire, cette fois, des villes de l’Est Un troisième circuit est prévu dans les villes du sud dès la fin de l’hiver 2013. alors, à la prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>